la fabrique des Marmottons

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 9 juillet 2013

Balles éponges

balleeponge.jpg

À partir d'éponges colorées, nous avons fabriqué avec les marmottons des super bombes à eau rechargeables à volonté. Voici en photo la recette des balles éponges (trouvée sur ce blog :

Lire la suite...

Jeudi 28 juin 2012

Voilà le facteur !

voilalefacteur.jpg

Pour notre dernier atelier avec Alouette et Flocon, nous sommes parties autour de l'histoire de M. Bonvent.
Nous avons tenté d'organiser une course de vélo, écrit une vraie lettre, et avant d'aller la poster, fait des crêpes sur les quelles nous avons "écrit" des messages avant de les plier en forme d'enveloppes et de les dévorer.

crepe_lettre.jpg crepe_enveloppe.jpg

Et au cas où je ne repasserai pas d'ici septembre, un bel été à tous !

post.jpg

Lundi 30 avril 2012

Danser

M_danse.jpg

Ce trimestre, Mouflette n'a pas pu s'inscrire à son cours de danse. Gerbille aurait dû l'y rejoindre pour la première fois, elles étaient toutes deux bien déçues.
Alors j'ai proposé à Mouflette de faire de la danse à la maison, avec Gerbille, mais aussi avec Alouette et Flocon :)

Il s'agit avant tout de s'amuser, d’écouter le rythme de la musique et les envies de bouger de chacun, mais voici aussi quelques idées importées de son cours :

  • un voyage imaginaire (étirements) : d'abord à vélo, allongés en pédalant, puis en volant, debout en mimant des ailes, nous disons chacun à notre tour où nous voudrions aller.
  • que vois-tu dans le ciel ? (étirements) : chacun décrit quelque chose à aller chercher dans le ciel, et nous nous mettons sur la pointe des pieds pour aller l'y chercher, les bras écartés pour le soleil, les bras tendus au plus haut pour la lune, en sautillant pour les étoiles, en tournant pour l'arc-en-ciel, etc. Puis il faut tout remettre un par un, en se penchant pour ramasser les astres déposés à nos pieds.
  • Parcours d'animaux : en cercle ou en traversant la pièce, nous imitons la démarche d'un animal.
  • freeze dance : chacun danse comme il le souhaite, ou suivant un thème (les animaux), et doit s'immobiliser quand la musique s'arrête.
  • le parachute : nous tenons tous un bord d'une grande pièce de tissu que nous agitons entre nous, plus ou moins vite, plus ou moins haut, en tournant éventuellement. Chacun à son tour peut se glisser dessous.

Pour voir comment cela se passe ailleurs : un billet d'Ève sur la danse.

Jeudi 16 février 2012

Poule Rousse

poule-rousse.jpg

Nous avons :

  • fait des sablés (en utilisant un verre pour faire des ronds, comme Poulerousse)

A_sables.jpg sables.jpg

F_couture.jpg

  • joué aux personnages de l'histoire : un enfant joue la poule et rentre dans un très grand sac en tissu, un enfant joue le renard, tous les autres jouent les tourterelles et courent dans tous les sens en criant «roucourou ! attrape-nous !». Alors le renard lâche le sac et tente d'attraper une tourterelle. S'il y parvient, il revient au sac. Si la poule a eu le temps d'en sortir et de se cacher, elle a gagné, sinon c'est le renard.
  • ressorti le jeu de plateau de Moustache pour une variante Poulerousse : un renard, une poule, une tourterelle, des obstacles et une maison où se réfugier. Chacun à son tour lance le dé et avance d'autant de cases.Le renard doit arriver sur une case occupée par un des oiseaux, les oiseaux doivent arriver dans la maison. Les parties sont rapides et simples, et si les obstacles sont bien situés, équilibrées.

jeu_poulerousse.jpg

Pour occuper les enfants lassés par le projet couture, j'avais préparé quelques fiches : un labyrinthe trouvé dans le dossier Poulerousse de la maternelle de Moustache, un jeu de 6 erreurs, du graphisme et d'autres jeux trouvés dans un dossier de l'académie de Clermont-Ferrand, des images séquentielles trouvées chez Solange (marbd a préparé celles-ci).

Jeudi 20 octobre 2011

La ligne

M_ligne.jpg

Ce matin, Mouflette sautillait partout au moment de commencer l'école de la maison. Je lui ai suggéré de faire avant tout un tour de la ligne en s'appliquant bien à poser le talon d'un pied juste devant les orteils de l'autre. Pas si facile encore pour elle...

C'est quoi cette ligne ?
Juste une ligne, tracée sur le sol, à suivre...
Les enfants adorent le défi qui consiste à suivre un tracé, qui n'a pas joué ainsi sur le bord d'un trottoir ou sur un motif de carrelage ?
Cette ligne en cercle au milieu de notre salle d'activités permet de reproduire à l'infini ce geste.

Comment la fabriquer ?
J'ai utilisé du scotch "de masquage", qui peut se retirer facilement, et j'ai tracé une espèce de grand oval pas complètement arrondi qui mesure 1m50 sur 2m.
J'ai lu que certains la tracent sur un tapis, ce qui permet de l'escamoter lorsque la salle est destinée à autre chose.

Comment l'utiliser ?
L'exercice principal est celui que j'ai décrit plus haut : marcher avec concentration et équilibre.
Il existe de nombreuses variantes, comme faire des pas spéciaux (de géant, de fourmis, ...), marcher avec de la musique, marcher en tenant un objet.
Loupiot apprécie particulièrement les défis : faire un tour avec une clochette à la main sans qu'elle ne sonne, avec un oeuf dans une cuillère sans qu'il ne tombe, avec un verre d'eau sans le renverser.

Comment ça se passe chez les autres ?

Vendredi 24 juin 2011

Idées pour une chasse au trésor coopérative (2)

chasse_carte.jpg

Sur le thème de la jungle cette année :)

Les enfants avaient une carte juste symbolique, qui leur indiquait la suite des épreuves à accomplir :

  • Il leur fallait d'abord capturer l'indien qui allait les guider (= trouver et attraper le papa des marmottons, gros succès de la fête de l'année passée).

chasse_poursuite.jpg

  • Ensuite ils devaient le payer à l'aide de pierres précieuses ramassées dans la jungle (= récolter une vingtaine de cailloux colorés cachés un peu partout dans le jardin).

chasse_cailloux.jpg

  • Ils traversaient alors une partie de la jungle malgré l'obscurité (= chaque enfant à son tour fait un parcours très simple, les yeux bandés, guidé par les indications des autres),
  • tout en identifiant et évitant les animaux sauvages (= chaque enfant à son tour fait deviner aux autres un animal tiré au hasard[1] en le mimant, en le jouant, en le décrivant).

chasse_mimes.jpg

  • Ils doivent enfin s'orienter parmi les ruines aztèques (= trouver tous ensemble les paires d'un jeu de mémory fabriqué à partir de la police Mayan).

chasse_memory.jpg

L'indien leur révèle alors l'emplacement de la pyramide, un gros gâteau à étages creux avec des bonbons et des pièces en chocolat cachés à l'intérieur ;)

( Pour d'autres idées, voir la chasse au trésor de l'an dernier. )

Vendredi 9 juillet 2010

"From Head to Toe", d'Eric Carle

FromHeadToToe.jpg

Connaissez-vous Eric Carle ? Aux USA, cet auteur a droit à son propre rayon dans toutes les librairies ayant un coin enfant digne de ce nom...
Vous avez peut-être déjà feuilleté The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous), best-seller des touts-petits, qui adorent passer leurs doigts dans les trous laissés par la chenille au travers des pages du livre.

C'est d'un autre ouvrage dont je vous parle à présent, qui prend l'enfant à parti dès la première page : «Une girafe peut pencher sa tête. Et toi, peux-tu le faire ?"
Et le livre se poursuit ensuite, passant en revue animaux, parties du corps, et verbes d'action.
Une excellente invitation à faire un peu de gym et découvrir ce que nous savons faire, nous aussi, de notre corps : le dos rond comme le chat, hausser les épaules comme le buffle, agiter nos orteils comme le singe, ...
Un moyen simple et ludique aussi de nommer avec un bambin beaucoup des parties du corps.

Pour ceux d'entre vous qui veulent aborder l'anglais simplement avec leurs enfants, c'est à mon avis un ouvrage simple et riche à la fois, avec un vocabulaire très précis, aussitôt réinvesti en situation, et qui amusera même des plus grands.

Lundi 5 juillet 2010

Cache-cache

07-02-l.jpg

J'ai expliqué récemment à Loupiot les vraies règles du jeu de cache-cache.
Celles où l'objectif des personnes cachées est d'atteindre, sans se faire attraper, l'endroit où le "chercheur" compte. Pour nous c'est un arbre, contre le quel Loupiot décompte soigneusement ses 10 doigts avant de partir à ma recherche, prudent, prêt à tout instant à se mettre à courir pour m'empêcher d'atteindre l'arbre avant lui. Puis nous échangeons. Et encore, et encore.
C'est la première fois, je crois, que je peux me donner à fond dans un jeu "physique" et être à égalité avec mon grand garçon. Quel plaisir :)

Vendredi 2 juillet 2010

Escalier

07-02-g.jpg

Elle ne savait pas encore marcher que Gerbille était déjà attirée par les escaliers.
À présent qu'elle sait les monter, et commence prudemment à descendre quelques marches, ils l'attirent toujours aussi irrésistiblement.
Au point que nous commençons parfois nos journées par des "exercices d'escaliers" : les jours gris dans l'escalier de l'immeuble, les beaux jours à l'extérieur, Gerbille grimpe et savoure le bonheur simple de répéter et maitriser toujours le même mouvement.
Les deux grands s'amusent aussi beaucoup.

Pour voir comment d'autres font : dans les classes Montessori pour tout-petits, un petit escalier de trois marches est mis à la disposition des bambins, comme vous pouvez le voir sur la photo prise par Charlie de L'écol'logis.

Lundi 28 juin 2010

Idées pour une chasse au trésor coopérative

06-26-puzzle.jpg

Pour l'anniversaire de Loupiot, nous avons organisé une petite chasse au trésor pour 5 enfants de 3 à 6 ans. Le thème était celui des pirates, mais c'est facilement adaptable à tout autre idée. J'ai voulu faire en sorte que tous puissent participer, s'amuser, et contribuer réellement à la victoire finale.

Des enveloppes étaient cachées, plus ou moins faciles à trouver, dans tout le jardin. Chacune contenait un dessin et un petit texte, décrivant une épreuve à faire. Les enfants pouvaient donc s'éparpiller pour chercher les enveloppes ou se regrouper pour faire l'épreuve.
À chaque épreuve réussie, le capitaine dévoilait un bout de la carte au trésor[1], un plan du jardin et de la maison indiquant où se rendre pour trouver le trésor.

Les épreuves :

  • faire un puzzle tous ensemble
  • trouver un mot secret en posant des questions au capitaine, qui ne répond que par OUI ou par NON
  • faire tomber des boîtes de conserves (déguisées en pirates ennemis) à l'aide de boulets de canon balles en mousse
  • transvaser de l'eau d'un bac vers un autre à l'aide de toutes sortes de récipients («Au secours, le bateau prend l'eau, écopons !»)
  • pêcher un poisson chacun (pêche à la ligne classique : un bateau, une ficelle, un crochet, et une douzaine de petits poissons en papier laminé avec une boucle en fil de fer)
  • attraper le capitaine !

06-26-pirates.jpg 06-26-eau.jpg 06-26-peche.jpg

Les enfants ont vraiment joué le jeu. Dans la plupart des épreuves, ils pouvaient tous participer en même temps, et qu'ils soient plus ou moins forts n'avait pas beaucoup d'importance, ce qui a permis un bon esprit d'équipe :)
Chaque fois qu'un bout de la carte était dévoilé, ils tentaient de deviner où était le trésor (une piñata bien remplie). Attention donc en faisant le plan, qu'il y ait vraiment besoin de le voir en entier pour comprendre où il se trouve !

Notes

[1] Nous avions glissé la carte dans une pochette transparente et scotché de gros morceaux de papier dessus pour la cacher entièrement. Une autre possibilité est de découper la carte en autant de pièces de puzzle et de les distribuer au fur et à mesure.