la fabrique des Marmottons

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - grace_courtoisie

Fil des billets - Fil des commentaires

Mardi 28 février 2012

Collation

collation.jpg

Lorsque nous faisons l'école de la maison toute la matinée, les filles aiment avoir une pause avec une petite collation.

C'est l'occasion pour elles de s'entrainer à couper avec un couteau, à verser l'eau avec une petite carafe, à mettre correctement la table et à débarrasser. Certes, elles ont aussi l'occasion de pratiquer ces gestes quotidiens lors de nos repas, mais je ne suis pas alors aussi disponible pour montrer le bon geste ou tout simplement savoir retenir mon envie d'intervenir, je ne suis pas pressée par le temps ni énervée par une maladresse.

C'est l'occasion aussi de faire de petits jeux de rôles, de s'adresser poliment l'une à l'autre, de revoir les formules de politesse dans la bonne humeur.

Vendredi 3 février 2012

Restaurant-maison

J_Menu2.jpg

Mouflette est partie au travail de son papa, ils vont peut-être aller s'acheter quelque chose pour le goûter, Loupiot est jaloux, il aurait tant voulu aller au restaurant.
En lui servant une délicieuse tartine de pain maison et de confiture, je lui demande ce qu'il y a de si bien au restaurant ?
« Mais tout ! Les plateaux, les menus, et puis ça, et puis çi...»
Si ce n'est que ça...

En attendant le retour des absents, nous nous mettons donc à la tâche, Loupiot, Gerbille, et moi.
Lui choisit puis rédige le menu, transforme la salle d'activité en self-service, aligne plateaux, couverts, verres et pailles (très important les pailles !) sur une longue étagère ; elle colorie une affiche de bienvenue au Griffon d'Or, restaurant trois étoiles ; et moi, je m’attèle aux fourneaux pour préparer frites, boulettes de viande et salade de choux-rouge et raisins secs.
Loupiot détermine longuement les prix. Nous n'avons pas le temps de dessiner des faux billets, nous décidons de laver de vraies piécettes pour les utiliser. Puis il vient m'aider à préparer les boissons (chocolat au lait froid, citronnade ou orange pressée) et les desserts (tartelettes aux pommes, fraises ou myrtilles).

J_Menu.jpg

Mouflette et son papa sont de retour, très impressionnés par la nouvelle organisation, et impatients de tester ce nouveau restaurant. Loupiot, tout fier, leur donne du "vous", du "Monsieur" et du "Madame". Mon homme s'amuse a lui demander la monnaie, il doit jongler entre les dimes et les pennies. Gerbille peine à porter seule son lourd plateau bien chargé jusqu'à la table de la cuisine.

À la fin du repas, elle se lève sur sa chaise et s'écrie : "C'était trop bien cette fête du restaurant !!!"
Ça c'est bien vrai. Même que Mouflette n'attend qu'une chose, c'est que Loupiot parte à son tour au boulôt de leur papa qu'elle puisse avoir, elle aussi, son propre restaurant !